L’apprentissage est ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans désireux de se former tout en s’immergeant dans le monde de l’entreprise. Son principe est simple : un partage du temps entre étude et travail, en échange d’une rémunération calculée sur la base du SMIC selon l’âge et le parcours. Une belle façon de poser les bases de sa vie professionnelle future.

Les Conditions

  • Être âgé de 16 ans au moins dans l’année et ne pas avoir atteint l’âge de 26 ans à la date d’entrée en apprentissage.
  • Les jeunes de 15 ans peuvent conclure un contrat d’apprentissage à condition d’avoir terminé le premier cycle d’enseignement secondaire (classe de 3e), ou avoir suivi une formation dans le cadre du dispositif d’initiation aux métiers en alternance (DIMA).
  • Avoir un maître d’apprentissage.
  • Être reconnu apte par la médecine du travail. Une visite médicale est organisée par l’employeur au plus tard dans les deux mois qui suivent l’embauche.

Conditions particulières

  • Les  apprentis  étrangers  doivent être titulaires de documents spécifiques et demander une autorisation de travail auprès de la Préfecture.
  • Dans certains cas, l’accès au contrat d’apprentissage peut être ouvert aux personnes de plus de 26 ans.

Ce qu’il faut savoir… des dérogations à la limite d’âge

  • Lorsque le contrat fait suite à un autre contrat d’apprentissage et qu’il conduit à un niveau de formation supérieur à celui qui a été réalisé précédemment.
  • Lorsqu’il y a rupture de contrat pour des raisons indépendantes de la volonté de l’apprenti ou à cause d’une inaptitude physique et temporaire ou lorsque la personne est reconnue comme travailleur handicapé.
  • Lorsque le contrat est conclu par une personne qui a un projet de création ou de reprise d’entreprise (dont la réalisation est subordonnée à l’obtention d’un diplôme).
  • Lorsque le contrat est conclu en faveur d’une personne porteuse d’un handicap reconnu.

Quels engagements pour l’apprenti ?

  • Effectuer le travail qui lui est confié (ce travail doit correspondre à la formation inscrite sur le contrat).
  • Respecter le règlement intérieur de l’entreprise.
  • Suivre la formation assurée par le CFA ou l’établissement d’enseignement.
  • Se présenter à l’examen prévu en fin de contrat pour obtenir le diplôme.

Votre contact

Valerie CHANUT : 04 71 45 65 15

valerie.chanut@cma-cantal.fr